Les Trwès Bèdots
Allez hop! Tout le monde à la campagne!
notre ferme d'animation pour petits et grands
Un partenaire privilégié
Qui sommes nous?
Nos besoins, comment nous aider
Pour nous contacter
Qui sommes nous?

Les Trwès Bèdots est une association sans but lucratif créée en 2010 par un couple inquiet pour l'avenir de ses enfants handicapés mentaux.

"LES TRWES BEDOTS"...POURQUOI?

Comme vous, les personnes handicapées mentales doivent pouvoir habiter, vivre et agir dans la société.  C’est le combat mené par Les Trwès Bèdots asbl. Pour ce faire, nous avons créé une ferme d’animation au sein d’El Cinse à Bèdots, une bergerie fromagère biologique comptant une soixantaine de brebis laitières. Nous y offrons bien sur des activités pour différentes catégories de stagiaires (écoles, institutions, familles, groupes d’amis ou de collègues). Mais en plus, nous y accueillerons prochainement des personnes portant un handicap mental léger à modéré qui pourront s’y former au travail de la ferme. Lorsqu’elles auront acquis des compétences suffisantes, elles pourront seconder les animateurs lors des journées d’activités destinées aux autres catégories de stagiaires, participer au travail de la ferme et à diverses tâches d’entretien et d’accueil dans le camping et la cafeteria "Le Café qu'on sert".

Nous avons entamé la mise en place de l’infrastructure nécessaire en installant deux bâtiments à l’entrée du camping d’«El Cinse à Bèdots ». En août 2014 et 2015, ils ont  accueilli les participants à des stages « découverte de la ferme et de la nature » destinés à des adultes présentant un handicap mental.

 

MAIS AUSSI POUR OUVRIR LES YEUX DE TOUT UN

CHACUN :

-sur l’immense besoin d’être utiles des personnes souffrant d’un handicap mental;
-sur leur capacité de le devenir ;
-sur leur fierté ;
-sur leur capacité d’aimer ;
-sur leur besoin d’être aimés ;
-en bref, SUR LEUR PLEINE ET ENTIERE APPARTENANCE A LA COMMUNAUTE DES HUMAINS.

CERTES,

La modicité des moyens disponibles peut paraître un handicap. L'équipe qui porte le projet la voit plutôt comme un aiguillon pour:
-activer sa créativité;
-rechercher des aides et des collaborations, donc saisir toutes les occasions faire parler de son projet
-impliquer d'autres acteurs dans sa réalisation, qui apprendront ainsi à connaître les personnes dont elle a entrepris de soutenir le combat quotidien pour être pleinement reconnus comme des hommes et des femmes.